Franchise : le bon modèle ?

On est plus fort
qu’un réseau ? 🤔😳

Le problème est là, quand on souhaite ouvrir un point de vente, vaut mieux être un bon indépendant, ou vaut mieux rejoindre une franchise ? On développe…

C’est mieux seul ?

Généralement, lorsque vous lisez un article de blog, la réponse se trouve en bas, à la fin. Moi je vous donne la réponse dès le début : NON !

Cela fait maintenant beaucoup d’années que je pratique la franchise, et une chose est sûre, il y aura toujours quelqu’un pour dire : pas besoin de franchise, je sais mieux faire !

Le problème des indépendants, que ce soit des restaurants ou des magasins, ce sont les plus fragiles… Quand on est seul dans son coin, difficile de faire face à des réseaux bien armés. Surtout que quand on est seul, on n’a pas l’aide de ceux qui savent… On n’a que sa propre expérience et ses idées pour faire du commerce.

 

Pourquoi les indépendants estiment ne pas avoir besoin de se franchiser ?

  • Bien souvent, ils se disent : pourquoi vais-je payer des royalties, cet argent qui va peser dans mes marges…
  • Il y a ceux qui sont franchisés, mais qui estiment être plus fort, avoir plus d’idée, ils sortent de leur réseau, et qu’arrive-t-il dans bien des cas ? Faillite…
  • Il y a ceux qui ne comprennent absolument pas la franchise, qui ne comprennent pas que tous ensemble on est plus fort, qu’un réseau va apporter des solutions logistique, digitale, technique, web…
  • Ceux qui veulent se sentir libre, qui ne veulent suivre aucune ligne, aucune décision, aucune convention, libre comme l’air…

 

Pourquoi ça peut tourner au vinaigre ?

  • Les problèmes peuvent être multiples, et peuvent surgir de partout et à n’importe quel moment. Des problèmes, auxquels on ne pense pas… Et ce n’est qu’en réseau ou en franchise, qu’on peut surmonter, voici quelques cas :
  • Ce que l’on vit, une crise sanitaire… On en a eu une, on peut en avoir d’autres. Les indépendants n’avaient pas prévu de crise, et donc pas prévu de site, de réseaux sociaux, de click&collect, de livraison…
  • Ceux qui n’arrivent même pas à démarrer, par un manque de clients dès le départ, l’aventure peut tourner court très rapidement. Avec une franchise, c’est l’assurance d’avoir un buzz ouverture travaillé par le marketing de l’enseigne.
  • On n’est jamais à l’abri qu’un concurrent [plus fort] arrive juste à côté. Du jour au lendemain, vous avez une baisse significative de client. Une franchise va amortir cette baisse en travaillant la stratégie locale et le street marketing.
  • Ne pas avoir les bons prix, les bons fournisseurs : les franchises ont accès à des avantages que vous ne pouvez pas avoir seul, bien sûr, les volumes d’achat l’emportent toujours…
  • Lorsqu’il y a des contrôles DDP, pour un magasin ou pour un restaurant, si vous n’êtes pas aidé, guidé par une franchise qui maitrise le métier, cela peut vous provoquer une fermeture temporaire ou définitive.

Des cas, je pourrais en dérouler sur 10 pages… Mais je pense que vous aurez déjà compris.

Une bonne stratégie commerciale est nécessaire !